Atelier n°94 - Génération et détection de faux articles scientifiques [Jan. 19, 2015]

 Summary

Il existe des générateurs aléatoires d’articles scientifiques, notamment en informatique mais aussi en physique, en mathématique ou encore en philosophie. Ces articles, dépourvus de sens, peuvent être utilisés de différentes manières. Ainsi, ils ont permit à « Ike Antkare » de devenir l’un des scientifiques les plus cité, du moins si on en croit Google Scholar [1]. De tels articles apparaissent aussi dans des conférences réelles et par conséquent dans les services de bibliométrie les plus réputés (Scopus, ISI-Web of Knowledge) [2,3]. La présence de ces documents pose de manière aigüe la question de l’accréditation et/ou de la validation des documents et résultats qui sont publiés. On verra que ces générateurs aléatoires d’articles scientifiques sont assez faciles à identifier de manière automatique.Il existe des générateurs aléatoires d’articles scientifiques, notamment en informatique mais aussi en physique, en mathématique ou encore en philosophie. Ces articles, dépourvus de sens, peuvent être utilisés de différentes manières. Ainsi, ils ont permit à « Ike Antkare » de devenir l’un des scientifiques les plus cité, du moins si on en croit Google Scholar [1]. De tels articles apparaissent aussi dans des conférences réelles et par conséquent dans les services de bibliométrie les plus réputés (Scopus, ISI-Web of Knowledge) [2,3]. La présence de ces documents pose de manière aigüe la question de l’accréditation et/ou de la validation des documents et résultats qui sont publiés. On verra que ces générateurs aléatoires d’articles scientifiques sont assez faciles à identifier de manière automatique.

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode

Comments