« Des rayons cosmiques qui font la pluie et le beau temps ? »

March 20, 2012
Duration: 00:39:49
Number of views 16
Addition in a playlist 0
Number of favorites 0
Partie 1/2 : Conférence de Corinne Bérat, chercheur CNRS au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie (LPSC - CNRS-IN2P3/UJF/Grenoble INP). Voilà un siècle que le physicien autrichien Victor Hess a découvert que la terre était continûment bombardée par des particules venues du cosmos. La première partie de la conférence évoquera la découverte de ces « rayons cosmiques », ainsi que leur contribution majeure au développement de la physique des particules. Qu’ils viennent du soleil ou des confins de notre galaxie, les rayons cosmiques sont des précieux messagers de l’univers. Les plus rares d’entre eux ont une énergie extrêmement élevée. D'où viennent-ils ? Que sont-ils ? Comment atteignent-ils de telles énergies ? L'Observatoire Pierre Auger, le plus grand détecteur de rayons cosmiques du monde installé dans la pampa argentine, tente de répondre à ces questions.Partie 1/2 : Conférence de Corinne Bérat, chercheur CNRS au Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie (LPSC - CNRS-IN2P3/UJF/Grenoble INP). Voilà un siècle que le physicien autrichien Victor Hess a découvert que la terre était continûment bombardée par des particules venues du cosmos. La première partie de la conférence évoquera la découverte de ces « rayons cosmiques », ainsi que leur contribution majeure au développement de la physique des particules. Qu’ils viennent du soleil ou des confins de notre galaxie, les rayons cosmiques sont des précieux messagers de l’univers. Les plus rares d’entre eux ont une énergie extrêmement élevée. D'où viennent-ils ? Que sont-ils ? Comment atteignent-ils de telles énergies ? L'Observatoire Pierre Auger, le plus grand détecteur de rayons cosmiques du monde installé dans la pampa argentine, tente de répondre à ces questions.

 Infos

  • Added by: Jeremie Grepilloux
  • Updated on: March 20, 2012, midnight
  • Channel:
  • Type: Other
  • Main language: French

Comment(s)

Loading…