Research

Headband Research

Laboratoires.Ecoles, Collège et Formation doctorales 

Stratégie. Séminaires, colloques. Sciences et société

Réseaux et pôles d'excellence. Investissements d'avenir (Labex)

Entretien avec Akira Mizubayashi, enseignant-chercheur et écrivain japonais [April 1, 2016]

 Summary

Le 15 octobre 2015, l'université Stendhal a décerné le doctorat honoris causa à Akira Mizubayashi, enseignant-chercheur et écrivain japonais. Akira Mizubayashi sert depuis plus de trente ans la cause de la langue française, qu’il appelle sa « langue paternelle » et l’enseigne à Tokyo depuis 1983. Il la célèbre notamment dans son essai "Une langue venue d’ailleurs paru" aux éditions Gallimard. Fin connaisseur de la littérature française des XVIIIe et XIXe siècles, Akira Mizubayashi a publié en japonais des ouvrages sur Jean-Jacques Rousseau et sur Voltaire. Son activité dense de chercheur et d’enseignant lui a valu de recevoir en 2011, de la part de l’Académie française, le Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises.Le 15 octobre 2015, l'université Stendhal a décerné le doctorat honoris causa à Akira Mizubayashi, enseignant-chercheur et écrivain japonais. Akira Mizubayashi sert depuis plus de trente ans la cause de la langue française, qu’il appelle sa « langue paternelle » et l’enseigne à Tokyo depuis 1983. Il la célèbre notamment dans son essai "Une langue venue d’ailleurs paru" aux éditions Gallimard. Fin connaisseur de la littérature française des XVIIIe et XIXe siècles, Akira Mizubayashi a publié en japonais des ouvrages sur Jean-Jacques Rousseau et sur Voltaire. Son activité dense de chercheur et d’enseignant lui a valu de recevoir en 2011, de la part de l’Académie française, le Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises.

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode