Research

Headband Research

Laboratoires.Ecoles, Collège et Formation doctorales 

Stratégie. Séminaires, colloques. Sciences et société

Réseaux et pôles d'excellence. Investissements d'avenir (Labex)

Intégration d'un dispositif d'autoformation en langues avec des jeux de traduction orale pour italophones apprenant le FLE [Feb. 18, 2013]

 Summary

« Aucune méthodologie d’enseignement des langues vivantes n’est neutre en termes de styles d’apprentissage. Chaque méthodologie favorise certains types d’apprenants et en désavantage d’autres » (Gremmo, Riley, 1995). La combinaison et l’alternance de plusieurs moyens et façons d’entrer en contact et de pratiquer la langue est fonctionnelle, voire indispensable, à une progression cohérente dans toutes les habiletés ainsi qu’à l’amélioration du sentiment d’efficacité personnelle de l’étudiant. C’est par l’interaction orale, par exemple, qu’on remarque des progrès dans la connaissance du lexique et c’est en faisant des exercices de grammaire qu’on élargit les structures à gérer à l’oral. Cependant, une des limites les plus évidentes de la plupart des dispositifs en autoformation consiste dans l’impossibilité ou la difficulté à exercer les habiletés productives et interactives orales en autonomie. En prenant comme terrain d’observation et de départ la formation en langues adressée aux étudiants non-spécialistes de l’Université de Bologne par le dispositif de formation hybride et d’auto-apprentissage en langues DALIA, nous présenterons une expérience concrète d’intégration de deux systèmes et projets (DALIA et CALL-SLT) qui a favorisé la variabilité des typologies d’exercices numériques proposés en autoapprentissage, en gardant la possibilité d’autocorrection en temps réel. CALL-SLT est un jeu de traduction basé sur la reconnaissance vocale, disponible sur le web, qui propose à l’apprenant des sens glosés en langue maternelle (Là oraliser en langue seconde (L2). Conscients des limites encore évidentes par rapport à la précision de la reconnaissance vocale, l’hypothèse qui sous-tend CALL-SLT est que, en essayant de se faire reconnaître par l’ordinateur, l’apprenant peut exercer sa fluidité et sa prononciation, et pourrait mémorise mieux le vocabulaire et la syntaxe. Dans cette intervention, nous présenterons le développement des trois unités didactiques pour italophones apprenant le FLE de niveau faux-débutant qui ont l’intégration du système DALIA et CALL-SLT. « Aucune méthodologie d’enseignement des langues vivantes n’est neutre en termes de styles d’apprentissage. Chaque méthodologie favorise certains types d’apprenants et en désavantage d’autres » (Gremmo, Riley, 1995). La combinaison et l’alternance de plusieurs moyens et façons d’entrer en contact et de pratiquer la langue est fonctionnelle, voire indispensable, à une progression cohérente dans toutes les habiletés ainsi qu’à l’amélioration du sentiment d’efficacité personnelle de l’étudiant. C’est par l’interaction orale, par exemple, qu’on remarque des progrès dans la connaissance du lexique et c’est en faisant des exercices de grammaire qu’on élargit les structures à gérer à l’oral. Cependant, une des limites les plus évidentes de la plupart des dispositifs en autoformation consiste dans l’impossibilité ou la difficulté à exercer les habiletés productives et interactives orales en autonomie. En prenant comme terrain d’observation et de départ la formation en langues adressée aux étudiants non-spécialistes de l’Université de Bologne par le dispositif de formation hybride et d’auto-apprentissage en langues DALIA, nous présenterons une expérience concrète d’intégration de deux systèmes et projets (DALIA et CALL-SLT) qui a favorisé la variabilité des typologies d’exercices numériques proposés en autoapprentissage, en gardant la possibilité d’autocorrection en temps réel. CALL-SLT est un jeu de traduction basé sur la reconnaissance vocale, disponible sur le web, qui propose à l’apprenant des sens glosés en langue maternelle (Là oraliser en langue seconde (L2). Conscients des limites encore évidentes par rapport à la précision de la reconnaissance vocale, l’hypothèse qui sous-tend CALL-SLT est que, en essayant de se faire reconnaître par l’ordinateur, l’apprenant peut exercer sa fluidité et sa prononciation, et pourrait mémorise mieux le vocabulaire et la syntaxe. Dans cette intervention, nous présenterons le développement des trois unités didactiques pour italophones apprenant le FLE de niveau faux-débutant qui ont l’intégration du système DALIA et CALL-SLT.

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode