Research

Headband Research

Laboratoires.Ecoles, Collège et Formation doctorales 

Stratégie. Séminaires, colloques. Sciences et société

Réseaux et pôles d'excellence. Investissements d'avenir (Labex)

L’auto-formation concomitante à l’enseignement : l’impact de l’outil TBI pour l’éveil à la phonologie anglaise [March 1, 2013]

 Summary

Notre intervention vise à présenter des résultats obtenus lors d’une recherche initialement consacrée au développement de la conscience phonologique en anglais L2 au CE1 grâce au tableau blanc interactif (TBI). Les données recueillies lors de l’observation de classe et des entretiens menés avec l’enseignante ont mis en exergue le processus d’auto-formation développé par l’enseignante dans le cadre de l’enseignement qu’elle dispense à ses élèves. Le TBI peut fournir des représentations externes des éléments linguistiques et ainsi constituer un instrument permettant aux acteurs de la situation d’apprentissage (enseignant et élèves) de réaliser des tâches spécifiques en phonologie. Cela nous amène à proposer des pistes pour accompagner et favoriser l’auto-formation des professeurs des écoles non-spécialistes en langue. Emilie Magnat est doctorante au LIDILEM (Université Stendhal – Grenoble 3). Ses travaux portent sur le développement de la conscience phonologique en anglais L2. Elle s’intéresse particulièrement à l’impact du TBI comme instrument d’enseignement / apprentissage. Notre intervention vise à présenter des résultats obtenus lors d’une recherche initialement consacrée au développement de la conscience phonologique en anglais L2 au CE1 grâce au tableau blanc interactif (TBI). Les données recueillies lors de l’observation de classe et des entretiens menés avec l’enseignante ont mis en exergue le processus d’auto-formation développé par l’enseignante dans le cadre de l’enseignement qu’elle dispense à ses élèves. Le TBI peut fournir des représentations externes des éléments linguistiques et ainsi constituer un instrument permettant aux acteurs de la situation d’apprentissage (enseignant et élèves) de réaliser des tâches spécifiques en phonologie. Cela nous amène à proposer des pistes pour accompagner et favoriser l’auto-formation des professeurs des écoles non-spécialistes en langue. Emilie Magnat est doctorante au LIDILEM (Université Stendhal – Grenoble 3). Ses travaux portent sur le développement de la conscience phonologique en anglais L2. Elle s’intéresse particulièrement à l’impact du TBI comme instrument d’enseignement / apprentissage.

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode