Research

Headband Research

Laboratoires.Ecoles, Collège et Formation doctorales 

Stratégie. Séminaires, colloques. Sciences et société

Réseaux et pôles d'excellence. Investissements d'avenir (Labex)

« Quand le sommeil vient tromper le cerveau : l'ultra-endurance au bout du rouleau, l’altitude en apnée » [March 26, 2013]

 Summary

Conférence Midisciences le 19 mars 2013 à la maison Jean Kuntzmann. Résumé : Que se passe-t-il dans le cerveau d'un ultra-marathonien qui vient de passer une nuit blanche à courir dans la montagne ? Rêve-t-il d’un lit douillet ? Est-il toujours tendu vers son objectif ? Pourquoi continue-t-il malgré tout ? La connaissance des mécanismes intimes du fonctionnement du cerveau au cours de la veille et dans le sommeil, ou lorsqu'il lutte précisément contre le sommeil, permet d'appréhender ces situations de façon originale et inattendue. Les alpinistes rapportent souvent un sommeil perturbé en altitude : la faute au matelas ? le voisin qui ronfle ? ou bien un contrôle de la respiration perturbée par le manque d’oxygène ? Est-ce que les modifications du sommeil sont des marqueurs d’une bonne ou mauvaise acclimatation en altitude? L’étude du sommeil en altitude permet d’éclairer sous un jour nouveau notre compréhension du contrôle respiratoire et de la tolérance à la haute altitude. Intervenants : Guillaume Millet, Professeur des Universités, rattaché au laboratoire HP2 (UJF). Laurent Vercueil, MD PhD, CHU de Grenoble. Samuel Vergès, PhD HDR, CR INSERM, Laboratoire HP2 (UJF).Conférence Midisciences le 19 mars 2013 à la maison Jean Kuntzmann. Résumé : Que se passe-t-il dans le cerveau d'un ultra-marathonien qui vient de passer une nuit blanche à courir dans la montagne ? Rêve-t-il d’un lit douillet ? Est-il toujours tendu vers son objectif ? Pourquoi continue-t-il malgré tout ? La connaissance des mécanismes intimes du fonctionnement du cerveau au cours de la veille et dans le sommeil, ou lorsqu'il lutte précisément contre le sommeil, permet d'appréhender ces situations de façon originale et inattendue. Les alpinistes rapportent souvent un sommeil perturbé en altitude : la faute au matelas ? le voisin qui ronfle ? ou bien un contrôle de la respiration perturbée par le manque d’oxygène ? Est-ce que les modifications du sommeil sont des marqueurs d’une bonne ou mauvaise acclimatation en altitude? L’étude du sommeil en altitude permet d’éclairer sous un jour nouveau notre compréhension du contrôle respiratoire et de la tolérance à la haute altitude. Intervenants : Guillaume Millet, Professeur des Universités, rattaché au laboratoire HP2 (UJF). Laurent Vercueil, MD PhD, CHU de Grenoble. Samuel Vergès, PhD HDR, CR INSERM, Laboratoire HP2 (UJF).

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode