Recherche

Recherche

Irréductibilité computationnelle et simulation incompressible 28 novembre 2013

Avec l’essor des capacités informatiques de calcul, les simulations numériques sont devenues, dans de nombreuses disciplines, de la physique des particules à l’économie, une composante essentielle de l’enquête scientifique. Cette mutation profonde de l’activité scientifique soulève de nombreuses nouvelles questions : par exemple, peut-on expliquer et comprendre un phénomène à partir de sa simulation ? Comment valide-t-on une simulation numérique ? Les données produites par simulation sont-elles susceptibles de remplacer les données expérimentales ? Dans quelle mesure les simulations numériques constituent-elles un nouveau mode d’investigation du monde, différent à la fois de l’expérimentation et de la théorisation? A la lumière de ses analyses, il s’agira aussi de s’interroger, au plan social et politique, sur la valeur à accorder aux expertises fondées sur des résultats de simulations, en particulier dans le domaine de la modélisation de l’évolution du climat. Les deux ateliers, pluridisciplinaires et ouverts à tous, ont pour objectif de permettre à des chercheurs de différentes disciplines de confronter leurs pratiques en matière de simulation et les questionnements qu’elles soulèvent, tout en interagissant avec des philosophes et des historiens des sciences.




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.